Un bizou pour Zulie

Afin de souligner l’indicible outremer

qui confèr’ tant de charme à ses yeux révolver,

plutôt qu’un solitaire un peu trop immodeste, 

 

j'ai offert à Zulie un lapis-lazuli.

 

Sur sa gorge, on dirait un papillon céleste 

qui s’aperçoit soudain d’la douceur de l’enfer.

J’aim’ bien quand ell’ sussurre avec un zoli zeste :

« Ce petit bizou bleu, z’le trouv’ vraiment super ! »

 

J'ai chiné l’aut’ matin ce lapis-lazuli

 

à l'étal de Zafir notre ami swahili.

Franch’ment pour mes moyens, c’était un’ vraie folie.

Mais sur son petit sein fleurant le patchouli,

ce joyau, serti d'or et soigneus’ment poli,

met en scèn’ l’enivrant sex-appeal à Zulie.