Apparition

 

Lové sous l'artimon, je contemplais l'orage,

les cumulonimbus prédateurs du soleil,

l'éblouissant éclair qui soudain les ravage,

ouvrant un camaïeu de soufre et de vermeil.

 

C'est alors que surgit un vaisseau d'un autre âge,

échevelé de foudre, en sinistre appareil.

Les voiles en lambeaux, dépourvue d'équipage,

l'épave dérivait dans son dernier sommeil.

 

« Je connais ce rafiot. C'est le Flying Dutchman,

s'écria Mathurin, mon skipper mélomane.

Aux mânes de Wagner, versons un peu de rhum. »

 

Le hollandais fantôme ! Au large de Bayonne...

Que n'ai-je en cet instant disposé d'un smartphone.

Imaginez le buzz sur Opéra.com !