La revanche du corbeau

Derechef le Corbeau, sur son arbre perché, 

tenait en son bec un fromage. 

Derechef le Renard, derechef alléché, 

lui servit son fallacieux langage. 

 

Sans barguigner, Maître Corbeau

laissa tomber son calendo.

 

« Décidément, c’est trop facile

de pigeonner cet imbécile,

se marra le Goupil en bâfrant son butin.

Je passerai tous les matins. »

 

Mais du noir corvidé, l’oeil empli de malice

n’augurait rien de bon pour Monsieur Du Renard.

Le corbaque, en coulisse,

avait organisé un sombre traquenard.

 

Trois grammes de ciguë, un brin de belladonne,

assaisonnaient le frometon.

Amusé, Jupiter alluma son smartphone

pour immortaliser le décès du glouton.