Diptère folie

Les mains en calice autour du bol de café,

Je mâche et remâche des rancœurs du passé.

Ma nuit d’insomnie a subi tes méfaits,

Ce matin encore, tu viens m’agacer.

 

Tu tournes et tournes sans arrêt autour de moi.

Je te vois narquoise dans la vapeur laiteuse,

Mon esprit s’éveille à t’entendre si heureuse.

Je déteste tes gazouillis, tes chants sournois.

 

Ne touche pas ma tartine de confiture !

Tu sais qu’il y a des limites à respecter,

Je vais sévir si tu t’approches, sois-en sûre !

 

Paf, la mouche, je t’ai écrasée, dévastée !

 

Yguemart