Le Philosophe

Dans les estaminets d’Evreux

et des communes limitrophes,

qui ne connait le Philosophe,

et ses axiomes nébuleux ?

 

Il a la mèche en apostrophe

sur un beau front tumultueux

et compose parfois des strophes

en l’honneur des justes-milieux.

 

Car le brave est aussi poète.

« C’est fou ce qu’il a dans la tête ! »

estime-t-on dans les bistros

 

qu’il honore de sa pratique

et nombreux sont les éthyliques

 

pour écouter le maestro.