Sonnet chelou

C’est un sonnet chelou

pondu par un barlou

un tantinet vénère 

 

dit Gérard de Verlan

 

Fait d’un drôl’ de cétère,

d’un quatrain  fokeulou

et d’un quintil relou

l’est pas très ribleutère.

 

Ce Gérard de Verlan

 

qui ne kiff pas guirlan

l’a torché en gotarre

(le top du gageulan), 

au Pub du Terneulan

comme il sied aux souillares.