Sonnets funambulesques

Après s'être absenté trop longtemps de Bretagne, notre ami le soleil est enfin de retour : à Plonéour-Lanvern, on se croit en Espagne à Lampaul-Plouarzel on se croit au Darfour. Chacun fait ce qu'il peut face à la canicule : l'un glande, dévêtu, sous le ventilateur, l’autre sort du frigo des bières majuscules. Je préfère écouter l'avis de mon docteur. Quand la bruyère grille au faîte des collines, quand sur mon front chenu la sueur dégouline et que le ruisselet s’assèche au...
Jéremy n’aim’ ni les romans, ni les poèmes. Les deux lui ont valu trois sur vingt au brevet. Lors en cours de français, cet as des théorêmes se déconnecte vite et se prend à rêver. Il aime imaginer les longues parallèles qui sans un seul écart cinglent vers leur destin. Comme un couple de rails en titane, si frêles qu’une épeire aurait pu les filer au matin. Où va, s’étonne-t-il, ce chemin rectiligne quand il sort de la feuille et fonce vers les murs ? Peut-il les...
Il fallait être siphonnée, et bien plus qu’un peu croyez-m’en, pour s’offrir cette randonnée sous la fureur des éléments. Et vous voici désarçonnée de vous trouver sans vêtement sec. Zeus vous a cruellement et joliment asaisonnée. Pour éviter le coryza je crois qu’il vous faut chère Isa vous dévêtir de toute urgence afin de vous chauffer aux feux du foyer et de quelques jeux. C’est, je crois votre seule chance.
Après un long voyage, Ulysse est de retour. Ne restent à franchir que dix milles encore. Il reverra ce soir la dame qu'il honore et d'un beau caillou blanc marque déjà le jour. Six mois plus tôt, le brave entreprenait le Tour du Monde et ses amis, qui s’abreuvent au Flore, se sont tous dévoués pour s’occuper d’Aurore, la pauvrette assignée à bien morne séjour ! Le bel aventurier, sans doute aurait-il dû réfléchir à deux fois devant ce temps perdu par celle dont le coeur ne...
Dans les estaminets d’Evreux et des communes limitrophes, qui ne connait le Philosophe, et ses axiomes nébuleux ? Il a la mèche en apostrophe sur un beau front tumultueux et compose parfois des strophes en l’honneur des justes-milieux. Car le brave est aussi poète. « C’est fou ce qu’il a dans la tête ! » estime-t-on dans les bistros qu’il honore de sa pratique et nombreux sont les éthyliques pour écouter le maestro.
On peut à l’infini disserter de la chose se gratter l’occiput comme pour un défi en vers comme Verlaine ou tout bêt’ment en prose l’amphigouri consiste à se gourer d’amphi. Que faire en un amphi à moins qu’on s’y repose ? et s’en gourer n’est point sujet à rififi. Les savants parleront ici d’amphiarthrose. Loin de moi le dessein de n’en point faire fi. Un amphibien, souvent, se pose en philanthrope et aime à observer les ciels au périscope dans l’espoir insensé...
Comme leur épithète l'indique
Est-il rien de plus funèbre que c’t univers de tripots où s’gobergent les suppôts qui s’la jouent Princ’ des ténèbres ? On y voit ces drôl’s de zèbres à l’intellect en repos, mais toujours frais et dispos pour briser quelques vertèbres. Fussiez-vous buveur ou pas, n’y risquez jamais vos pas. De vot’ fric ils sont avides. Plus sarcophilus que lynx, ils sont d’essence livide mais se prennent pour des sphynx.
Allons-nous éviter le drame en ce match un poil singulier ? Devant le peuple qui l’acclame le cheval est franc du collier. Les souverains coincent la bulle, insoucieux de la pendule. les pions rôdent alentours. Sous l’œil incrédule des tours, tel un pur-sang de haute école, de blanche en noire il caracole. N’est-il pas fou ce cavalier hissant très haut son oriflamme. impétueux, tel un bélier, pour taquiner ainsi la dame ? ***** Pour taquiner ainsi la dame, impétueux, tel un...
Une ineffable autruch’ s’en allait chaqu’ matin, qu’il plût, qu’il fit soleil ou que grondât l’orage, s’asseoir un tantinet dans l’eau du marécage pour apaiser le feu rongeant son popotin. Elle entendit un jour : « Hello baby, ça gaze ? » C’était un super cygne éclatant de blancheur. D’un seul trait, Cupidon transperça les deux cœurs : tant va l’autruche à l’eau qu’à la fin elle se case. Hélas, avec le temps, le bain la bassina et la belle eut envie de...

Afficher plus